Auteur/autrice : ACTUNGOLO TV.

RDC/Gentiny Ngobila lavé par la Cour Constitutionnelle faute des preuves de la CENI : Place aux contentieux des résultats pour sa réhabilitation

Rédaction : +243818143137
ACTU NGOLO TV

La Cour Constitutionnelle a rendu ce jeudi 8 février 2024, ses arrêts dans le cadre des contentieux des résultats des élections législatives nationales du 20 décembre dernier. Ces arrêts ont essentiellement concernés les requêtes d’un peu plus d’une cinquantaine des 80 candidats qui ont vu leurs suffrages être annulés par la Commission Electorale Nationale Indépendante pour des prétendus griffes de fraude, vandalisme et détention illégale des Dispositifs Electroniques de Vote, DEV.

Sur cette liste se trouve Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa dont les deux requêtes ont été jugée recevables mais non fondée. Il a été renseigné qu’un laboratoire des fakenews bien organisé qui a été créé dans le but de distiller des fausses informations tenant à pris à vouloir faire croire à l’opinion que les arrêts rendus par la Cour Constitutionnelle ce jeudi 08 février 2024 auraient condamnés Gentiny Ngobila Mbaka.

Force est de constater que la Cour elle dans ses arrêts, a relevé l’incompétence de la CENI à pouvoir annuler les suffrages exprimés dans un bureau ou centre de vote ainsi que l’invalidation d’un candidat. La Cour s’est alors retrouvée en difficulté de se prononcer faute de preuves que devrait lui fournir la CENI.

Au cas où fraude électorale, vandalisme ou détention illégale des DEV il y en a comme l’a prétendu la CENI, le pouvoir reviendrait à la Cour de Cassation de condamner le prévenu dans le cas sous examen certes, après une plainte de la victime ou une requête du Procureur Général. C’est après une condamnation définitive et irrévocable que le gouverneur peut être contraint à démissionner.

Tant qu’il n’y a pas une décision judiciaire coulée en force des choses jugées dans le sens de la condamnation du gouverneur Gentiny Ngobila, comment voulez-vous qu’une personne présumée innocente se soumette à la vindicte populaire tant qu’il ne se reproche de rien.

Toutes ces péripéties ne fait l’ombre d’aucun doute que les instigateurs de ces laboratoires caractérisés par une haine viscérale sont jaloux de la confiance dont bénéficie le numéro un de Kinshasa auprès du Chef de l’Etat. Ils ne jurent cependant qu’à ternir son image en le présentant dans l’opinion, comme ils en ont l’habitude, comme le mal de tous les congolais pour ne pas dire de tous les kinois.

Gentiny Ngobila demeure et demeurera un vaillant soldat de Félix Tshisekedi. Il reste déterminé à accompagner ce dernier à réussir son deuxième mandat.

Read More

Un autre plan machiavélique contre le Gouverneur nouvellement réhabilité par télégramme du Vice-premier à l’intérieur en marche. Il se concoit dans certains états-majors des stratégies imbibées des mensonges cousus en files blancs tendant à discréditer Gentiny Ngobila dès ce lundi 29 janvier, comme le relèvent certaines indiscrétions. Des montages grossiers aux à l’aide des fausses pièces fabriqués pour prétendre aux détournements des deniers publics contre le Géniteur du Parti politique Alliance des Congolais Progressistes (ACP). Le but étant de le faire détester sans fin, l’humilier sans vergogne et tenter de faire ignorer dans les têtes des kinoises et kinois le…

Read More

RDC : Véronique Lumanu de l’ACP de Gentiny Ngobila parmi les députés les mieux élus

Rédaction : +243818143137
Par I.Ch
ACTU NGOLO TV

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a, officiellement la nuit de samedi à dimanche 14 janvier, dévoilé les résultats provisoires des législatives nationales en République Démocratique du Congo (RDC). Parmi les candidats les mieux élus figure le nom de Véronique Lumanu, haut cadre du parti du Gouverneur Gentiny Ngobila qui a postulé sous le label Alliance des Congolais Progressistes et Alliés (ACP-A).

Les députés les mieux élus sont des candidats ayant remporté plus de la moitié, soit plus de cinquante pourcents (50%) des suffrages exprimés dans leurs circonscriptions respectives. Il faut dire que ces candidats ont obtenu automatiquement leur siège, peu importe que leurs partis atteignent ou non le 1% de seuil exigé par la centrale électorale.

Pour ces scrutins, seuls quarante-quatre (44) partis ou regroupements politiques ont atteint le seuil électoral de 1 % au niveau national. Alors qu’en 2018, trente-trois (33) partis et regroupements politiques avaient réalisé cette performance.

Ci-dessous la liste des meilleurs élus de la République :

Équateur : Mangombe Bongongo Jean-Marie (UDPS/Tshisekedi)

Bas Uele : Carole Agito Amela (AGPC)

Kasai : Adrien Bokele Djema (UNC)

Lomami : Véronique Lumanu (ACP-A)

Lualaba : Edmond Baz (Avançons)

Maniema : Matata Ponyo Mapon (LGD)

Mongala : Molendo Sakombi (AA/UNC)

Sankuru : Léonard She Okitundu (AAEC)

Tanganyika : Emmanuel Nyembo (Avançons MS)

Read More